Menu

 

Nature européenne de premier plan

En initiant l’extension de la plaine du Zwin, la Flandre et les Pays-Bas lancent ensemble un certain nombre d’obligations européennes et bilatérales. Il y a par exemple le Projet de développement 2010 pour l’Estuaire de l’Escaut (www.vnsc.eu), qui stipule l’obligation de création de zones naturelles complémentaires dans l’estuaire de l’Escaut.

 

Pour cette même raison, les travaux aux Pays-Bas font partie du Dossier Nature pour l’Escaut occidental. En procédant à cette extension, les deux pays réalisent aussi leurs objectifs naturels européens.

Au niveau européen, le Zwin forme un maillon indispensable du Réseau Natura 2000 des zones naturelles européennes (www.natura2000.vlaanderen.be et www.natura2000.nl).

 

Réhabilitation du milieu naturel dans la plaine existante du Zwin

C’est dans le cadre de la réhabilitation du milieu naturel dans la plaine existante du Zwin que se déroule de 2011 à 2015 le projet de réhabilitation du milieu naturel LIFE+ ZTAR (Zwin Tidal Area Restoration). Le but du projet ZTAR consiste à ramener dans le Zwin les plantes et variétés animales propres à un estuaire, en veillant à ce que l’eau de mer puisse circuler plus facilement entre la mer et le Zwin. Les partenaires de ce projet sont l’Agence pour la Nature et les Forêts et la Province de Zélande, qui peuvent compter sur l’appui financier de l’Union européenne.

Les deux premières actions ZTAR du côté flamand, à savoir la réhabilitation de la lagune du Zwin et des vasières, ont été exécutées au cours de la période 2012-2013. La lagune a été approfondie, certains chenaux ont été comblés et un nouveau barrage contrôlable a été aménagé. Parallèlement à ces travaux, les îlots ont de nouveau été aménagés en tant qu’îlots séparés pour les oiseaux nicheurs et la couche supérieure des prés-salés a été excavée en vue de rétablir les vasières.

Les efforts prestés ont fourni le résultat souhaité dès le printemps de 2014 : certaines variétés d’oiseaux nicheurs, comme l’Avocette élégante et la Sterne pierregarin, se sont réappropriées le site pour couver et les plantes rares des vasières se sentent de nouveau chez elles dans le Zwin.

La dernière grande action, à savoir l’approfondissement et l’élargissement de l’embouchure et du chenal principal du Zwin, sera réalisée à l’occasion des travaux d’extension.

Une exposition sera consacrée au projet ZTAR à Knokke-Heist et à Sluis en 2015. Elle sera encore suivie d’un workshop international, où différents experts échangeront des expériences concernant l’aménagement et la gestion de zones sujettes aux marées (www.lifeztar.be).

 

Gestion durable à l’avenir

Juste avant l’été de 2014, la Flandre a approuvé une vision transfrontalière pour la Zwin étendu. Cette vision englobe entre autres un plan de gestion pour la partie flamande du Zwin. Du côté néerlandais, le plan de gestion pour la partie néerlandaise du Zwin et le polder voisin dit du ‘Vanneau huppé’ est pratiquement achevé. Les deux plans, qui sont parfaitement accordés l’un sur l’autre, fixent la façon dont cette région sera gérée de façon durable dans les décennies à venir et traduisent les objectifs naturels européens en mesures de gestion concrètes. La gestion est confiée à l’Agence pour la Nature et les Forêts du côté flamand et à la Fondation Le Paysage zélandais du côté néerlandais.